BANTEAY SAMRE *

Constructed mid 12 th century
Religion: Hinduism
Style Angkor Wat
King Suryavarman II

See the map   Voir le plan

Location :
Outside of the large circuit, one finds Banteay Samre three kilometers in the East of East Mebon .

Localisation :
A l'extérieur du grand circuit, on trouve Banteay Samre trois kilomètres à l'Est de East Mebon.

Comments :
Banteay Samre is associated with a tasty legend which connects three temples: Eastern Mebon , Pre Rup and Banteay Samrey, the legend of the king to soft cucumbers.
Samres were large warriors, supposed to be mercenaries, shaven, tattooed and very impressive. It is said that the inhabitants of the village of Pradak , located beside this temple, are their downward.
One of them, a gardener had inherited a divine soft cucumber seed that the king adored at the point to have condemned to died any person who would enter the cucumber field to steal them.
By greediness, it penetrated during the night in the field and was killed by the gardener. Not having a descent, one called upon “the elephant of the victory” of Mebon Oriental to appoint the future king, and it appointed the gardener.
The late king was buried in Pre Rup, but its subjects refused to recognize the gardener for king and this one went to be locked up in Banteay Samre to protect himself.
Enormous work of anastylose made possible to emphasize a splendid unit and well preserved.
The visit of Banteay Samre is to be combined with that of Banteay Srey.

Commentaire :
Banteay Samre est associé à une légende savoureuse qui relie trois temples : Mebon oriental, Pre Rup et Banteay Samrey, la légende du roi aux concombres doux.
Les Samres étaient de grands guerriers, supposés être des mercenaires, rasés, tatoués et très impressionnants. On dit que les habitants du village de Pradak, situé à côté de ce temple, sont leurs descendants.
L'un d'eux, un jardinier avait hérité d'une graine divine de concombres doux que le roi adorait au point d'avoir condamné à mort toute personne qui entrerait dans le champ de concombres pour les voler.
Par gourmandise, il pénétra la nuit dans le champ et fut tué par le jardinier. N'ayant pas de descendance, on fit appel à « l'éléphant de la victoire » de Mebon Oriental pour désigner le futur roi, et il désigna le jardinier.
Le roi défunt fut inhumé à Pre Rup, mais ses sujets refusèrent de reconnaître le jardinier pour roi et celui-ci alla s'enfermer dans Banteay Samre pour se protéger.
D'énormes travaux d'anastylose ont permis de mettre en valeur un ensemble magnifique et bien conservé.
La visite de Banteay Samre est à combiner avec celle de Banteay Srey.

ANGKOR BANTEAY SAMRE
 

AIDER LES ENFANTS DU CAMBODGE

 Fermer cette fenêtre

Vous pouvez vraiment gagner de l'argent !